4.1 - Qui est le célibataire d'aujourd'hui ?



Le célibat touche toutes les catégories de personnes, à tout âge et de nimporte quelle catégorie socioprofessionnelle.

Mais il existe plusieurs critères de célibataires ou de « solos » (comme on aime les nommer de nos jours).
Tout d’abord, il y a le célibat consenti : ce sont les personnes qui ont décidé de vivre seules, l’assument et en profitent.

Puis il y a le célibat subi : les séparés, divorcés, veufs, les frustrés, les dégoutés … De toute manière, voulue ou subie, la vie en solo n'exclut pas le désir de rencontre dont les différents modes, de plus en plus sophistiqués et dans l'air du temps, s'adaptent à toutes les demandes et repoussent les limites de la séduction.



Les moins de trente ans représentent la catégorie qui contient le plus de solitaires. Généralement, ce sont les femmes qui choisissent le plus souvent de vivre en solo.
Elles sont de plus en plus nombreuses à privilégier leur carrière professionnelle. En effet, entre le temps consacré aux études (longues dans la plupart des cas) et l’établissement d’une situation stable dans le métier, l’heure d’une recherche sentimentale est repoussée.

Mais lorsque le tintement de l’horloge hormonale bourdonne, on se hâte. Seulement, il n’est guère si facile de trouver chaussure à son pied ! Et ne souriez pas Messieurs car cette lubie n’est pas exclusivement féminine ! De plus en plus de personnes font passer leur vie professionnelle avant l’Amour.

L’accroissement le plus aigu du nombre de célibataires est attendu parmi les groupes de personnes d’âge moyen et de personnes âgées. Il s’agit surtout d’une augmentation du nombre de divorces et de décès. En effet, avec une constante augmentation de divorces, la catégorie des plus de 30 ans possède un pourcentage de solos qui croit au fil du temps. De plus, parmi les personnes âgées, le pourcentage de femmes célibataires est plus élevé que celui des hommes, ceux-ci mourant, en ce moment, plus jeune que celles-là. Cela s’explique par le fait que les femmes mariées sont en général un peu plus jeunes. A cela s’ajoute que les femmes vivent plus vieilles que les hommes : l’âge moyen de vie est actuellement de 76 ans pour les hommes et de 81 ans pour les femmes. A l’avenir, ce phénomène pourrait néanmoins s’affaiblir, parce qu’il y aura probablement plus d’hommes âgés que de femmes âgées célibataires. Ceci en raison de la prévision de l’accroissement de l’espérance de vie plus accentué parmi les hommes que parmi les femmes. Si tel était le cas, cela augmenterait la probabilité que les hommes survivront à leur femme. Et cela aurait comme autre conséquence que les femmes seraient veuves à un âge de plus en plus élevé.



La loi Scellier pour investir et payer moins d'impôts.